#Face à toi – Introduction

13 Avr

Catégorie : Face à toi / News

Arrivée d’une nouvelle catégorie sur le blog en parallèle du site : Face à toi.

J’aime à croire que si notre enfance représente nos racines,  les rencontres faites durant notre vie sont les gouttes qui nous font grandir. Ces quelques lignes sont dédiées à ces personnes croisées aux rumeurs du ressac qui ont fait naitre en moi une sorte de « mosaïque de sentiments« .

Depuis mon départ en mars 2009, ces rencontres sont connectées entre elles dans le réseau de mes émotions sans réelle organisation. Chacun de ces visages fait parti de moi.
A la manière d’une mosaïque, je suis un morceau de leurs reflets.

Face à toi, je me prends alors à rêver d’un monde sans frontières, une terre où je n’aurai pas d’appartenance, je serai chez moi partout sans être jamais à ma vraie place. Mon pays serait moi ;
mon seul amour serait toi ;
toi l’Autre différent mais au fond si proche de moi.

Quelques exemples de ces rencontres :

Ahmad

Ahmad est basé à Ouagadougou (Burkina Faso) où il fait danser en rythme et en musique ses marionnettes à des fins éducatifs. Il oriente essentiellement sa pratique qu’il réalise dans la rue nuit et jour dans le désir de rendre « l’art accessible à tous ».

Pendant plusieurs années, ses pérégrinations artistiques lui permettent de vivre, grâce aux dons du public rencontré. Son travail, son goût de l’échange et de la transmission se développent dans une dimension sociale à travers son association Yiinga Yembre (Une Seule Peau).

Depuis 2012 Ahmad forme à l’art de la marionnette les enfants de la rue rencontrés lors de ses déambulations urbaines afin de leur proposer un outil pour quitter la mendicité et gagner  leur « petit pain » grâce à l’exercice d’un talent artistique.

Jacqueline

Jacqueline
Rencontrée par hasard dans l’archipel de Bocas Del Toro, nous partagions des atomes crochus au sujet des savoirs indigènes (elle a notamment travaillé plusieurs années aux côtés des communautés Huichol au Mexique). C’est elle qui m’a fait découvrir le monde de la voile en me conviant sur un bateau qu’elle entretenait. J’ai ainsi partagé durant quelques semaines son quotidien avec simplicité. De longues conversations, des rencontres avec les indiens Ngogbe, des ballades en kayuko.

Particulièrement heureuse de ses choix, notamment d’avoir eu la force de délaisser Mexico DF et sa démesure pour vivre auprès de ces communautés avec simplicité. Elle respire la joie de vivre et remercie au quotidien “pachamama”.

Smockey

Intransigeant sur sa liberté de penser à la manière de son idole Georges Brassens, Smockey ne se considère ni comme un rebelle, ni comme un révolutionnaire. Il se dit tout simplement en recherche de liberté.

Figure emblématique du hip-hop Burkinabé et Africain, en juin 2014 il s’associe avec le chanteur de reggae SamsKlejah pour créer le mouvement «balai citoyen». Ensemble ils descendent dans la rue pour proposer des concerts gratuits et inviter au débat sur la situation politique du moment. Le balai se convertit alors en un symbole révolutionnaire exprimant le désir « d’ assainir citoyennement et proprement le Faso ».

Ce mouvement est lancé à l’heure où l’opposition et le parti au pouvoir sont à couteaux-tirés sur la mise en place d’une modification dans la constitution autorisant le président au pouvoir de supprimer l’article 37 limitant le nombre de mandats présidentiels.
Armés de leur balai et réalisant des réunions et débats quotidiens durant plusieurs semaines, le balai citoyen sera à l’origine de la révolution d’octobre 2014 qui parviendra à faire tomber le président Blaise Compaoré, au pouvoir depuis 27 ans, et impliqué dans l’assassinat de Thomas Sankara.

Vous souhaitez lire plus de portraits similaires?
Rendez-vous sur la page du site dédiée à Face à toi et découvrez l’histoire du peintre Stéphane au Cameroun, de Lewis le saxophoniste de New York etc.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :