Archive | En voyage RSS feed for this section

Parrainage scolaire réussi !

3 Sep

Catégorie : News

IMG_8912

Depuis avril 2015, nous travaillons aux côtés de l’association G4P – www.g4p.fr – sur le parrainage scolaire de Limié, jeune fille sourde et muette de 7 ans vivant au Bénin.
Grâce aux dons récoltés durant ces dernières semaines, nous sommes parvenus à financer sa première année scolaire ! Lire la suite

Liberté fortifiée

19 Avr

IMG_3304« Mes yeux ont vu ce qu’aucun Homme ne devrait voir » – Cheikh Diop, capitaine de patera © Sénégal 2014

Après avoir eu la chance de voyager comme je l’entendais durant un peu plus de 5 ans, je m’intéresse depuis plusieurs mois à ceux n’ayant pas cette liberté…
Plus précisément à la situation de l’immigration entre Afrique et Europe par le biais d’une réalisation (sur laquelle je travaille actuellement) nommée Escales clandestines (vous en saurez bientôt plus).

Un texte un peu particulier donc, bien qu’il s’agisse d’un sacré morceau de voyage, il est le reflet d’une injustice propre à notre société. Sorte de coup gueule désirant inviter à s’informer de manière plus profonde sur l’immigration. Car depuis quelques jours, suite aux derniers évènements en Italie*1, on se retrouve à nouveau avec un flot d’images chocs liées à une « invasion » de migrants venant « en masse » sur les côtés européennes. Lire la suite

Aparté musical

11 Nov

Une nouvelle chronique nommée Aparté musical publiée sur la plateforme culturelle « de partage autour du voyage » de La croisée des routes (présidée par l’écrivain et anthropologue Franck Michel).

Rythme et mélodie sonnent parfois comme la destination et la raison du voyageur au fil de ses rencontres.
Quand la musique devient un guide voir une injonction au voyage…

Si vous désirez lire ce texte, merci de cliquer ici.

Ci-dessous quelques extraits :

[…] Je change d’école, d’amis et à 12 ans c’est bien plus enrichissant que de lire du Tintin. La magie du voyage prend effet, mes certitudes des Alpes côtoient mes habitudes des villes. […]

[…] Enfant des montagnes, pris en otages par le nombre élevé de paliers, je comprends alors qu’on reproche bien trop souvent aux gens de ne pas s’intégrer quand on les enferme et les encercle par le bitume. […]

[…] Mais ce que ces politiques considèrent parfois comme “l’intégration” représente en fait la désintégration des valeurs d’origine, en faveur d’une certaine uniformisation des cultures. Or il est impossible de s’intégrer dans le rejet. […]

[…] Ensemble, nous avons fait route dans la benne d’un 4×4, compagnons de chaleur et de poussière, sautant sur les pavés comme des bonbons dans les mains d’un enfant. Nous avons savouré sereinement ensemble le paysage comme une genèse. Une renaissance personnelle sans doute. […]

[…] Nous nous sommes quittés aux premières rumeurs du ressac. Embrassades sincères entre deux frères d’un jour. Sur un coin de trottoir je repense donc à lui, à eux, aux autres et à ceux desquels je n’ai pas encore appris. […]

[…] Je prends conscience alors que durant ces dernières années j’ai été loin de tout ça car bien souvent trop près d’une quête devenue personnelle. L’ego encore une fois. Scotché à la lisière de la technologie, on capitule quelques fois et on délaisse la route et sa philosophie.
A force de parler de voyage, on le pratique trop peu… […]

Pour lire la suite de ce texte, rendez-vous sur la Croisée des routes.

Le cheveu de Gandhi

11 Sep

Catégorie : #Sur la Route

Il ne doit y avoir l’épaisseur d’un cheveu entre nos actes et nos convictions” – Gandhi

C’est un mal que bien des gens connaissent. 
Ne pas se sentir en totale adéquation avec notre mode de vie ; ne plus se sentir chez soi dans les bras de celle nous ayant élevé (Dame Société).

Les années passent et en chemin, les visages se connectent, les émotions s’entrechoquent et c’est ainsi que certains jours on se retrouve à revivre des instants passés.
Connecté dans le réseau de nos émotions.
Le choc. Lire la suite

Canaries, à coeur perdu

29 Déc

Etoiles urbaines – Seville (Espagne)

De retour sur la route, de retour dans mes pensées.
Dans l’idée de ce nouveau départ/voyage, je pensais repartir le cœur léger et me poser quand l’envie se faisait sentir.
2 jours, 2 semaines ou 2 ans peu importe du moment que ça se passerait en Amérique Latine… Ce morceau de terre m’ayant tant bouleversé en 2012 de la Bolivie au Mexique.

En octobre dernier j’ai appris avec surprise ma sélection à la Villa Marco Polo,  sorte de Villa Médicis dédiée au voyage. J’ai proposé un projet qui me trotte dans le cœur depuis bientôt quatre ans intitulé « Vies de Quetzal« . Dédié au voyage désorganisé et à la rencontre, à la route et à sa philosophie, à ces gens vivant les ailes déployées et ne laissant pas « l’épaisseur d’un cheveux entre leurs convictions et leurs actes » (pour reprendre une expression de Gandhi). C’est ce qui m’avait conforté dans mon départ : objectif Amérique Latine, bout de terre vibrant au quotidien pour un changement! Mais avec un bref retour prévu en février pour débuter les cours/formations/échanges (Aïe). Lire la suite

(Re)prendre la route…

5 Nov

IMG_3347

Étrange ce rapport que beaucoup de personnes ont avec la société d’aujourd’hui. Jeunes ou moins jeunes, on ne se reconnait plus trop dans ce Monde. On déploie notre envie de voler vers une vie plus saine, d’être en accord avec nos convictions, de changer les choses ! Mais nos principes battent de l’aile… L’oiseau est en cage et on se cogne toujours aux mêmes barreaux, “impossible de changer le monde”…
On nous le répète sans cesse : “Qu’est-ce qu’on peut y faire…”

Lire la suite

Vidéo

[Vidéo] 2012-2013 : Amérique Latine et Afrique

29 Juil

Un moment que j’ai pas donné de nouvelles, vous en saurez bientôt plus sur ce qui se passe dans ma tête, mais le baluchon devrait pas tarder.
En attendant, vous trouverez ci-dessus une vidéo des deux dernières années pour se remémorer quelques souvenirs…
Merci à ceux que j’ai eu la chance de croiser en chemin et qui m’ont ouvert leurs portes.

Depuis la France jusqu’au Benin en passant par la Bolivie, le Pérou, l’Equateur, la Colombie, le Venezuela, le Panama, le Costa Rica, le Nicaragua, le Honduras, le Salvador, le Guatemala, le Belize, le Mexique et le Burkina Faso…

😉

4 ans de voyage (suite et fin) Etat des lieux – partie 3/3

19 Mai

Panama

(Mai 2013)
Dur de résumer quatre ans de réflexion en quelques pages. J’aurais certainement pu faire plus court, mais une fois lancé j’ai eu la flemme de m’arrêter. J’ai été un peu de chacune des personnes évoquées dans les billets précédents. Du voyageur-prédateur au touriste-voyeur qui se camoufle derrière sa caméra. De celui qui voyage sans voyager. Qui reste connecté par peur de ne parvenir à affronter sa solitude, et qui se rassure en mode web 2.0. Qui ne voyage pas mais se déplace, non plus pour apprendre mais pour réaffirmer ces liens sociaux à travers diverses plateformes…  Jusqu’à celui d’hier, qui après avoir enfin osé faire tomber le masque a cherché à fuir le monde en claquant la porte derrière lui. J’ai été un peu de chacun d’eux et bien d’autres…

« Il n’y a d’homme plus complet que celui qui a beaucoup voyagé, qui a changé vingt fois la forme de sa pensée et de sa vie. » – Lamartine

« Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent la raison de mes voyages que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche » – Montaigne

Lire la suite

4 ans de voyage (la suite…) Etat des lieux – Partie 2/3

13 Mai

Las VegasLas Vegas – USA 2010

(La suite…) Malheureusement notre société fondée sur l’image, l’apparence, le choc et l’exclusif tend à faire perdurer ce sentiment de voyeurisme-prédateur.  Il nous faut du SENSATIONNEL! Depuis quelques années on observe que ce triste business frappe aussi le voyage. De plus en plus de personnes “partent à l’aventure” et à force de téter les mamelles du système on en devient dépendant, y compris sur la route. Lire la suite

4 ans de voyage. Etat des lieux – Partie 1/3

6 Mai

Sagesse africaine
Sagesse africaine – Burkina Faso 2013

Après ces 4 ans  de voyage, me voilà de retour en France pour plusieurs mois suite à ce retour d’Afrique un peu “forcé” (Neuropalu). Le temps de se poser et de faire l’état des lieux, réfléchir sur les choses apprises, les choses perdues et acquises, mes craintes et mes désirs. Lire la suite