Archive | Bolivie RSS feed for this section

[Video] Kallawayas – Bolivie

29 Nov

Ci-dessous une courte vidéo de mon passage chez les Kallawayas
(voir texte datant de février 2012 ici)

Bolivie : 2 mois en images

17 Fév

(Février 2012)
Après 2 mois dans ce sublime pays, j’ai fini par suivre ma ligne directrice : « pas avoir de programme si ce n’est remonter vers le Nord« . Me voici à Cuzco (Pérou) le nombril du Monde selon les Incas, mais ça c’est une autre histoire! Je posterai bientôt un billet à ce sujet. 

Vous trouverez ci-dessous une petite sélection de photographies de ces deux derniers mois ; soit sur facebook ici ; soit via le diaporama ci-dessous :

La tête dans les nuages

7 Fév

(Février 2012)

En rentrant sur La Paz après ce séjour chez les Kallawayas, j’ai croisé Vincent, un français qui rentrait du Huayna Potosi. “Qu’est-ce que c’est que ce machin!?”  J’en avais jamais entendu parler jusque là. Il m’explique que c’est une montagne pas très loin de La Paz, dépassant les 6000m. Il me raconte ses péripéties, ses nausées, ses vomissements, sa longue montée, mais sa réussite finale malgré tout. (je te remercie au passage pour ces renseignements!).
 Lire la suite

Kallawayas

3 Fév

(Village de Charaya)

(Février 2012)
Après une petite dizaine d’heures de bus, me voici sur les plateaux Kallawayas. A quelques centaines de kilomètres à vol de condor de La Paz. Le paysage est splendide, des montagnes à perte de vue, des routes escarpées qui paraissent être les cicatrices d’une nature hostile. La lumière est retenue par les nuages, elle épuise les couleurs en des tons subtils, pastels, un peu éteints. Ici, il n’y a pas vraiment de saison, pas de printemps, pas de renaissance, seulement deux rythmes : le sec et l’humide qui s’alternent plusieurs fois dans la journée. Semblables à la lumière évidée, les habitants eux mêmes paraissent dépourvus de toute agressivité. Leur gentillesse et leur sens de l’hospitalité n’ont rien de feint. On croirait qu’ils ont épuisé toute leur violence.

Lire la suite

Entre tradition, folklore et Opu$ Dei

3 Fév

(La Paz – Bolivie)

(Février 2012)

Au final, le départ de La Paz ne s’est pas fait le samedi (21 janvier). S’il y a une chose à retenir en Bolivie c’est que “tout est possible, mais rien n’est sur!” Par contre j’ai eu la chance de rencontrer Ada, une jeune femme de la communauté Kallawaya où je dois me rendre qui m’a un peu conseillé sur ma venue dans les villages. Ses cheveux foncés sont décorés d’un serre-tête traditionnel, elle est accompagnée de son petit : Sergio qui m’envoute par ses yeux éveillés. 
Le but de ma venue au village est d’aider pour un projet de parrainage d’enfants créé par l’association ECLat. Le 5 février 2011 est survenu un accident de voiture (chute dans un ravin) où 3 personnes sont décédées. Trois pères de famille qui ont laissé derrière eux 14 orphelins. La situation pour les familles est compliquée, difficile pour les mères d’avoir un travail et d’élever 6 enfants, dure en conséquence de nourrir ses enfants convenablement. Le but de ce parrainage est donc non pas de parrainer un enfant en particulier, mais l’ensemble des familles pour les aider à subvenir à leurs besoins vitaux.

Lire la suite

Vacances et voyage

18 Jan

(Janvier 2012)

Potosi est une ville minière… Un drôle de mélange où les touristes viennent faire un voyage dans ce que l’on pensait être du passé… Avec Elise et Yo (et l’espagnole Isur) on était pas trop sur de ce que l’on voulait faire. Se prendre une claque en visitant des mines? Est-ce que cela peut être utile aux mineurs d’avoir un échange avec les touristes que nous sommes? Après plusieurs heures à cogiter Isur nous dit qu’elle a trouvé une visite qui semble honnête. On opte pour celle-ci un peu à reculons et sans trop savoir à quoi s’attendre… Lire la suite

Fiestas d’hiver

3 Jan

(Janvier 2012)

Nous voici à San Pedro de Atacama (Chili) en pleine période de Noël, Elise et Yoann sont déjà là depuis quelques jours et me font visiter ce village sans charme (bled à touristes, c’est la première fois du trip que j’en croise). Les Zamoureux sont motivés, enjoués comme jamais et on décide de voyager sans vraiment se poser de questions, au rythme de nos envies. On fera quelques ballades dans des paysages désertiques (souvent accompagnés par des chiens errants qui nous prendront en sympathie). On aura notamment la chance de se manger une tempête de sable lors d’une ballade en vélo (Aaahh! Un rêve!). Au passage grand coup de chapeau à Dame Elise qui restera motivée tout du long, malgré la pluie, la tempête, le sable dans les oreilles etc… Il n’y en a pas beaucoup qui aurait apprécié cette ballade comme elle! Curieuse d’apprendre et enjouée de partager un moment pareil avec son homme le jour de Noël.

Puis le lendemain, anniversaire de Yoann (feliz cumple tio!) on décide de kiffer la vie en allant se promener dans le désert pour y camper! Une première pour Yoann. Avant le coucher du soleil on en profite pour faire un peu de voile de traction (gros cerf volant). Puis… Première claque du trip (me concernant), un coucher de soleil sublime! J’ai jamais vu un ciel semblable, un fantasme de peintre, des couleurs, des nuances, des mouvements me laissant sans voix. Puis la note finale? Lire la suite

Arrivée en Bolivie!

24 Déc

(Décembre 2011)

Saluti tout le monde!

Donc après être arrivé en Bolivie, j’ai fait un rapide crochet par l’Argentine, avant de retrouver deux amis ici au Chili à San Pedro de Atacama (Yoann et Elise qui se tapent un tour du monde durant 6 mois).

A mon arrivée à Santa Cruz de la Sierra (Bolivie) la compagnie aérienne ne me livre pas mon sac en me disant que ce bagage n’existe pas « euh… » Après 2 jours, une nuit devant l’aéroport et quelques heures à faire des paperasses, je finirai par le retrouver en insistant pas mal auprès de la douane. Mais grâce à cette première emmerde cela m’aura permis de faire mes premières rencontres et de me mettre dans le bain direct. Deux serveuses de l’aéroport ont eu pitié de moi et m’ont déposé en ville, une jeune vendeuse du marché aura bien voulu partager un peu de son quotidien avec moi le temps d’un après midi, et un petit vieux sur la place principale (animée de jour comme de nuit) se sera régalé à me mettre ma rouste aux échecs. En plus de ça, je me suis même fait bénir par une mamie devant une église qui m’a prise par la main pour me souhaiter bon voyage.
Au passage qu’est ce qu’il y a dans ce sac? Des cadeaux pour Dame Elise et tata Yoyo, le matos photo, pas mal de livres dont : Une année avec Gandhi, Tristes tropiques, L’homme qui voulait être heureux, Fous de l’Inde, quand s’élèvent nos voix, Plaidoyer du bonheur,  et du André compte sponville. Entre cette bibliothèque itinérante je suis parvenu à glisser quelques vêtements malgré tout… Lire la suite