Archive | Colombie RSS feed for this section

L’histoire d’un monde (la fin du trip)

16 Juin

(Juin 2012)
Nous y voilà… Le voyage touche à sa fin, j’ai trainé mes pattes sur environ 11.000km, sans vraiment de contraintes de lieu ni de temps, simplement du Sud au Nord. Au moment où j’écris ces lignes je suis dans l’avion pour Genève. Dur de résumer tout ce que j’ai pu rencontrer durant ces mois en quelques mots… En chemin, on m’a souvent demandé “quels pays as tu visité” – à chaque fois je répondais que je n’étais pas venu voir un pays mais l’Amérique latine, avec ses différences culturelles, ses problèmes, ses espoirs… Mélanger les pays, les accents, tenter de souffler les cendres de la mémoire de quelques inconnus afin d’attiser la mienne. Car oui l’Amérique latine, ce n’est pas seulement le continent de la salsa, des coups d’états, des maracas, de farcs et paramilitaires, des danseuses sensuelles et des narcotrafiquants, mais c’est aussi et surtout l’histoire de ces gens qui se battent à travers différentes formes artistiques. Lire la suite

Mi amor

3 Juin

(Juin 2012)
Mi Amor” De la Colombie jusqu’au Mexique on entend raisonner ces quelques mots au quotidien, pour tout, l’achat de nourriture, une direction, la météo : pour tout ! Ça n’a rien d’une tentative de drague c’est juste comme ça, l’amour est roi.

Durant mon voyage la majorité du temps ce sont des femmes qui ont eu l’audace de venir parler à l’étranger. Pas de peur, pas d’appréhension, pas de gêne. Quelquefois elles se camouflent derrière leurs lunettes pour cacher les hématomes d’un amour instable. D’autres fois c’est l’histoire d’une “saloperie de vie”, d’un cœur balafré : un sale chagrin d’amour et hop ! On devient une jeune femme au cœur sec. D’autres fois le stéréotype de “pouf botoxée” genre le monde est à moi et les mecs aussi. Également des petites vieilles dont les années ont poli la sagesse, des grassouillettes heureuses sans complexe débordantes de joie (on comprend mieux Botéro).

Lire la suite

L’homme et la mer

15 Avr

(Avril 2012)
C’est le titre d’un poème de Baudelaire, mais aussi ce qui m’a plus ou moins guidé depuis que j’ai quitté la Bolivie il y a un peu plus de deux mois. La mer, celle des caraïbes, celle dont les vagues et le ressac raisonnent sur les remparts de la ville de Carthagène (Colombie). Mon idée était la suivante : me diriger vers cette ville (qui est le principal port de plaisance de Colombie) et chercher un voilier où embarquer pour continuer mon voyage : retour vers l’Europe via ma première transatlantique? Direction les Antilles? Ou pourquoi pas continuer vers le Panama? Le voilier déciderait pour moi! Lire la suite

Alejandro, larme de paix

26 Mar

(Mars 2012)
Après être arrivé à Bogotá, je ne pensais pas rester plus de 2/3 jours (pas vraiment fan des villes). Mais une drôle de rencontre m’a fait changer d’avis. Alejandro, un homme âgé de 63 ans qui fait la grève de la faim devant le congrès (qui vote les lois du pays) pour entamer des discussions et un changement au sein de la Colombie qui souffre de violences régulières. Il m’explique que depuis qu’il est ici (24 jours) aucune personne du gouvernement, aucun média, ne s’est intéressé à son histoire. Je lui ai donc proposé mon aide en réalisant une petite vidéo ainsi qu’un court texte. Durant ces derniers jours j’ai passé mon temps à rencontrer plusieurs étudiants, parfois responsables de petits journaux locaux pour tenter de faire passer le message de cet homme.

Ci-dessous vous trouverez le texte qui circule aujourd’hui dans les universités de Bogotá et de Colombie : Lire la suite

Ôde vagabonde

21 Mar

(Coucher de soleil en Arizona – 2010)

(Mars 2012)
Fin mars… Déjà! C’est une période un peu spéciale pour moi ces jours-ci. Rien de grave car période de fête! Je fête mes 26 ans dans ce pays sublime qu’est la Colombie. Mais le meilleur dans tout ça (et de quoi danser la salsa pendant un bon moment) : 3 ans que j’ai démissionné! 3 ans que j’ai décidé de “changer de vie” en vadrouillant, en tentant de garder quelques valeurs inculquées par ma famille et mes proches, et en essayant d’effacer petit à petit celles inculquées par la société dans laquelle j’ai grandi. J’espère que les prochaines années continueront sur cette lancée, des rencontres, des apprentissages, de bonnes claques, des leçons de vie, des amitiés fusionnelles avec de purs inconnus. Pura vida!
Comment j’en suis arrivé là? Comment cela s’est déroulé? Lire la suite