Archive | Sur les eaux RSS feed for this section

Liberté fortifiée

19 Avr

IMG_3304« Mes yeux ont vu ce qu’aucun Homme ne devrait voir » – Cheikh Diop, capitaine de patera © Sénégal 2014

Après avoir eu la chance de voyager comme je l’entendais durant un peu plus de 5 ans, je m’intéresse depuis plusieurs mois à ceux n’ayant pas cette liberté…
Plus précisément à la situation de l’immigration entre Afrique et Europe par le biais d’une réalisation (sur laquelle je travaille actuellement) nommée Escales clandestines (vous en saurez bientôt plus).

Un texte un peu particulier donc, bien qu’il s’agisse d’un sacré morceau de voyage, il est le reflet d’une injustice propre à notre société. Sorte de coup gueule désirant inviter à s’informer de manière plus profonde sur l’immigration. Car depuis quelques jours, suite aux derniers évènements en Italie*1, on se retrouve à nouveau avec un flot d’images chocs liées à une « invasion » de migrants venant « en masse » sur les côtés européennes. Lire la suite

Lettre à Issouf

6 Déc

Catégorie : #Sur la route

Cap-Manuel (Sénégal – 2014)

Issouf, ce soir je pense à toi mon ami.
Tu as vécu sur la grève, les yeux dans tes songes, à écouter le vague à l’âme que les vents sont capables de soulever.

 Tu te considérais comme un échoué dans l’estuaire, jusqu’au jour où ton pote t’as convaincu :
“Vas-y viens, on va prendre la mer”.

Alors vos mains d’hommes courageux ont rafistolé une patera, ces rafiots en bois piochant l’évasion à la manière d’un bagnard et venant mourir comme les vagues de la plage sur les côtes européennes. Lire la suite

Canaries, à coeur perdu

29 Déc

Etoiles urbaines – Seville (Espagne)

De retour sur la route, de retour dans mes pensées.
Dans l’idée de ce nouveau départ/voyage, je pensais repartir le cœur léger et me poser quand l’envie se faisait sentir.
2 jours, 2 semaines ou 2 ans peu importe du moment que ça se passerait en Amérique Latine… Ce morceau de terre m’ayant tant bouleversé en 2012 de la Bolivie au Mexique.

En octobre dernier j’ai appris avec surprise ma sélection à la Villa Marco Polo,  sorte de Villa Médicis dédiée au voyage. J’ai proposé un projet qui me trotte dans le cœur depuis bientôt quatre ans intitulé « Vies de Quetzal« . Dédié au voyage désorganisé et à la rencontre, à la route et à sa philosophie, à ces gens vivant les ailes déployées et ne laissant pas « l’épaisseur d’un cheveux entre leurs convictions et leurs actes » (pour reprendre une expression de Gandhi). C’est ce qui m’avait conforté dans mon départ : objectif Amérique Latine, bout de terre vibrant au quotidien pour un changement! Mais avec un bref retour prévu en février pour débuter les cours/formations/échanges (Aïe). Lire la suite

Coeur en marche

22 Jan

IMG_3627
(Janvier 2013)
Quatre mois que je suis “stable” et travaille bénévolement au sein d’une école de voile en Corse afin d’en apprendre plus sur la mer.
Ici j’apprends à mieux naviguer en échange de l’entretien et de la réparation des bateaux. Je pense reprendre mon sac d’ici quelques jours. Cette formation m’a permise d’acquérir des bases saines en navigation. Pas pour autant que je vais foncer retaper un voilier en Amérique centrale, mais cela m’ouvre une nouvelle porte.
Si un jour je tombe sur une occasion (comme il m’est déjà arrivé d’en croiser dans le passé)… Pourquoi pas!

Lire la suite

L’homme et la mer

15 Avr

(Avril 2012)
C’est le titre d’un poème de Baudelaire, mais aussi ce qui m’a plus ou moins guidé depuis que j’ai quitté la Bolivie il y a un peu plus de deux mois. La mer, celle des caraïbes, celle dont les vagues et le ressac raisonnent sur les remparts de la ville de Carthagène (Colombie). Mon idée était la suivante : me diriger vers cette ville (qui est le principal port de plaisance de Colombie) et chercher un voilier où embarquer pour continuer mon voyage : retour vers l’Europe via ma première transatlantique? Direction les Antilles? Ou pourquoi pas continuer vers le Panama? Le voilier déciderait pour moi! Lire la suite

Fiestas d’hiver

3 Jan

(Janvier 2012)

Nous voici à San Pedro de Atacama (Chili) en pleine période de Noël, Elise et Yoann sont déjà là depuis quelques jours et me font visiter ce village sans charme (bled à touristes, c’est la première fois du trip que j’en croise). Les Zamoureux sont motivés, enjoués comme jamais et on décide de voyager sans vraiment se poser de questions, au rythme de nos envies. On fera quelques ballades dans des paysages désertiques (souvent accompagnés par des chiens errants qui nous prendront en sympathie). On aura notamment la chance de se manger une tempête de sable lors d’une ballade en vélo (Aaahh! Un rêve!). Au passage grand coup de chapeau à Dame Elise qui restera motivée tout du long, malgré la pluie, la tempête, le sable dans les oreilles etc… Il n’y en a pas beaucoup qui aurait apprécié cette ballade comme elle! Curieuse d’apprendre et enjouée de partager un moment pareil avec son homme le jour de Noël.

Puis le lendemain, anniversaire de Yoann (feliz cumple tio!) on décide de kiffer la vie en allant se promener dans le désert pour y camper! Une première pour Yoann. Avant le coucher du soleil on en profite pour faire un peu de voile de traction (gros cerf volant). Puis… Première claque du trip (me concernant), un coucher de soleil sublime! J’ai jamais vu un ciel semblable, un fantasme de peintre, des couleurs, des nuances, des mouvements me laissant sans voix. Puis la note finale? Lire la suite