Tag Archives: association

Parrainage scolaire réussi !

3 Sep

Catégorie : News

IMG_8912

Depuis avril 2015, nous travaillons aux côtés de l’association G4P – www.g4p.fr – sur le parrainage scolaire de Limié, jeune fille sourde et muette de 7 ans vivant au Bénin.
Grâce aux dons récoltés durant ces dernières semaines, nous sommes parvenus à financer sa première année scolaire ! Lire la suite

L’union fait… les Quetzals!

7 Fév

Catégorie : NewsVies de Quetzal

Analyse à mi-parcours d’une collecte entamée il y a une vingtaine de jours.

Pour ceux n’étant peut-être pas au courant, il y a quelques semaines j’ai initié un projet (fruit de ces 5 années de voyage et de réflexions) appelé Vies de Quetzal : il consiste à créer un collectif de photojournalistes sortant un peu de l’ordinaire…

Le concept est simple :
Travailler bénévolement aux côtés des “voix minoritaires” (peuples indigènes, sdf, clandestins, etc) afin de réaliser des reportages, souvent par le biais d’ateliers photo pour leur donner la parole grâce au langage universel que représente l’image.
Ensuite en plus des réseaux de distribution “classiques” (revues, site web, etc) on diffuse les reportages par le biais de l’art de rue (Street Art) en utilisant les dernières technologies (notamment les smartphones) afin de proposer du “journalisme à hauteur de coeur” qui relie la rue à des reportages en ligne.

Il y a quelques jours j’ai mis en place ce financement participatif afin de concrétiser cette idée.
Déjà plus de 1800€ récoltés grâce à 54 contributeurs sur les 3500€ nécessaires!
Du fond du coeur MERCI à tous!
Il reste encore un peu de chemin à faire et plus que 23 jours (mi-parcours) pour nous accompagner dans la création de ce projet. Je me permets donc par ce billet d’inviter ceux qui se reconnaissent dans cette démarche et souhaiteraient participer de ne pas attendre les derniers jours svp.

Pour mieux communiquer sur ce projet novateur, nous avons notamment réalisé une vidéo afin de communiquer sur nos actions.

Et plusieurs médias nous ont accompagné dans cette démarche :
Le magazine Grands Reportages propose “3 bonnes raisons pour nous soutenir” ;
Le site d’actualités Place Gre Net présente le collectif au grenoblois ;
mais aussi des interviews sur BonPlan Photo, Carnet Solidaire, Caraporters, etc…

Une nouvelle fois, l’idée est simple, collecter de petites sommes allant de 5 €,10 €, 25 €, 50 € et plus en échange de contreparties variant en fonction du montant des dons. Ces petites sommes permettront une fois rassemblées de créer un réel budget (l’objectif étant à 3500 €) qui nous offrira la possibilité de réaliser nos travaux de manière autonome (et bénévole) durant les prochaines années.

Pour nous soutenir dans cette démarche, il vous suffit de cliquer-ici.

Des questions? Des remarques?
N’hésitez pas à me contacter.

D’avance merci à tous pour votre soutien!

Clément

Vies de Quetzal, naissance d’un projet

29 Sep

Catégorie : #Vies de Quetzal

#Vies de Quetzal c’est le nom d’un projet que je pense, écris et rature depuis mars 2009.
Comme évoqué dans le billet précédent, si “notre enfance représente nos racines, les rencontres sont les gouttes qui nous font grandir. A leurs côtés les certitudes s’écroulent et leurs témoignages se font tuteurs”.

Petit à petit, grâce à ces personnes rencontrées durant ces dernières années, j’ai tenté de mettre en place quelque chose qui permettrait de “donner la parole” à ces gens en utilisant un outil simple, mobile et léger, tout en traitant des problématiques distinctes de façon concrète sur place.

J’ai testé et échangé des idées durant plusieurs années (de 2009 à 2013). D’abord la construction d’une librairie communautaire en Papouasie, puis la création de l’association G4P avec mon frère de route Julien Masson. En chemin des ateliers photos et trocs culturels en Colombie, des ateliers intergénérationnels au Guatemala, la chance d’apprendre aux côté d’un cinéma itinérant au Burkina Faso et découvrir la puissance du Street Art dans les rues de Ouagadougou aux côtés de l’artiste Tuco.

Chacun de ces visages croisés est l’encre de ma plume.
En octobre 2013 j’ai décidé d’entamer ce projet de manière plus concrète (toujours cette histoire de cheveu entre actes et convictions) sans réelle destination en tête, en me laissant porter par les vents, au fil des rencontres. Lire la suite

Le cheveu de Gandhi

11 Sep

Catégorie : #Sur la Route

Il ne doit y avoir l’épaisseur d’un cheveu entre nos actes et nos convictions” – Gandhi

C’est un mal que bien des gens connaissent. 
Ne pas se sentir en totale adéquation avec notre mode de vie ; ne plus se sentir chez soi dans les bras de celle nous ayant élevé (Dame Société).

Les années passent et en chemin, les visages se connectent, les émotions s’entrechoquent et c’est ainsi que certains jours on se retrouve à revivre des instants passés.
Connecté dans le réseau de nos émotions.
Le choc. Lire la suite

[News] Globetrotte 4 Peace au Grand Bivouac

2 Sep

Grand Bivouac

Un moment que je n’ai pas donné de nouvelles. Non pas qu’il ne se passe rien dans ma tête (au contraire, un peu trop) mais vous aurez bientôt plus d’infos! En attendant une petite aparté pour vous inviter à venir boire à verre à Albertville (73) du 17 au 20 octobre. Lire la suite

[Video] Kallawayas – Bolivie

29 Nov

Ci-dessous une courte vidéo de mon passage chez les Kallawayas
(voir texte datant de février 2012 ici)

Kallawayas

3 Fév

(Village de Charaya)

(Février 2012)
Après une petite dizaine d’heures de bus, me voici sur les plateaux Kallawayas. A quelques centaines de kilomètres à vol de condor de La Paz. Le paysage est splendide, des montagnes à perte de vue, des routes escarpées qui paraissent être les cicatrices d’une nature hostile. La lumière est retenue par les nuages, elle épuise les couleurs en des tons subtils, pastels, un peu éteints. Ici, il n’y a pas vraiment de saison, pas de printemps, pas de renaissance, seulement deux rythmes : le sec et l’humide qui s’alternent plusieurs fois dans la journée. Semblables à la lumière évidée, les habitants eux mêmes paraissent dépourvus de toute agressivité. Leur gentillesse et leur sens de l’hospitalité n’ont rien de feint. On croirait qu’ils ont épuisé toute leur violence.

Lire la suite